Musée municipal d’histoire de Carcabuey

Faites le tour de ses salles et découvrez l’histoire d’un peuple qui a ses racines dans les temps anciens.

Dessinez dans votre esprit un paysage qui était autrefois une mer ancienne et enregistrez dans votre rétine l’image d’animaux pétrifiés.

Soyez témoins de l’évolution des premiers groupes humains qui ont habité la région et engagez-vous avec eux sur la voie du développement technologique.
Voyez l’arrivée des premiers peuples de la Méditerranée et recevez d’eux la sagesse accumulée au fil des siècles.

Vivez notre histoire à la première personne et faites-en partie, ce n’est qu’ainsi que vous pourrez connaître les modes de vie des communautés qui, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, ont façonné notre identité culturelle.

Le musée est structuré en 7 salles, différenciées par des couleurs et des étapes historiques :

– Salle 1 : Salle de l’environnement naturel
Formes karstiques et richesse géologique et paléontologique. Les paysages qui nous entourent sont le résultat de processus géologiques surprenants qui ont eu lieu il y a des millions d’années. La séquence de ces transformations a été gravée dans les roches : marne, plâtre, calcaire, dolomies, en conservant les empreintes des ammonites, des hérissons.

– Salle 2 : Salle de la Préhistoire
Dans les vitrines, les vestiges de l’âge de la pierre – paléolithique et néolithique – et de l’âge du métal, du cuivre et du bronze sont rassemblés. Les communautés préhistoriques obtenaient de la nature les matières premières (os, bois, cuivre, silex, etc.) avec lesquelles elles fabriquaient des récipients, des vêtements et des outils pour leur vie quotidienne.

– Salle 3 : Salle de la Protohistoire
Elle expose des vestiges appartenant à la période tartessienne et ibérique. Nous nous référons à l’urne en céramique de type « Cruz del Negro » du 7ème siècle. (Période d’orientalisation) Trouvé dans la colline du château.

– Salle 4 : Salle romaine
Des vestiges de l’époque romaine sont exposés, étant très intéressants l’épigraphie, qui montre l’importance de la municipalité romaine d’Ipolcobúlcola (Carcabuey) ainsi que les pieds presseurs du moulin à huile, les récipients en céramique de type dolium, les matériaux céramiques, etc.

– Salle 5 : Salle médiévale
Il se compose de deux sections : le wisigoth représenté par des matériaux métalliques et les périodes arabo-andalouse et chrétienne. Elle est complétée par deux modèles du château et du pont de pierre.

– Salle 6. Salle moderne
Elle est documentée notamment par des panneaux d’information, complétés par une vision des constructions baroques et une maquette de l’église de l’Assomption.

– Salle 7 : Géoparc : Un territoire montagneux au cœur des Cordillères Bétiques, où les anciens fonds marins de Téthys sont façonnés par des phénomènes karstiques. La série de roches mosozzoïques abrite d’abondants restes d’invertébrés marins. C’est le royaume des ammonites. Depuis 2006, le parc naturel des Sierras Subbéticas fait partie du réseau européen et mondial des géoparcs, approuvé par l’UNESCO.

– Salle Contemporaine : Salle correspondante (XIX, XX, XXI ) consacrée non seulement à l’histoire et au patrimoine culturel contemporain de Carcabuey, mais aussi à son identité et à sa singularité (oliveraies, jardins, fêtes, traditions et gastronomie) et surtout à ses habitants, parmi lesquels se distinguent nos illustres Carcabiniers.

Relacionados
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerEnvoyer