Paroisse de Saint-François d’Assise

Le temple a pour origine l'Ermitage de Nuestra Señora de la Cabeza, dont nous connaissons l'existence dès 1584, bien que son aspect actuel corresponde à l'extension commencée en 1731. En 1736, il est devenu un couvent franciscain avec le transfert de la communauté du Paraje de la Hoz voisin, puis il a été érigé en église paroissiale en 1889. Elle possède trois nefs séparées par des arcs en plein cintre sur des colonnes toscanes, celle du centre, de plus grande hauteur, est couverte d'une voûte en berceau aplati et les latérales de coupoles qui partent de corbeaux. Le retable principal a été exécuté en 1725 par le maître d'Antequera Antonio de Rivera, avec une ouverture centrale qui communique avec la chapelle de Notre-Dame de la Tête, sur les côtés, séparés par des stipes, d'intéressantes sculptures de saint Dominique et de saint François d'Assise, de la fin du XVIe siècle. L'espace le plus remarquable du temple est la chapelle de Notre-Dame de la Tête, richement décorée de plâtres de style rococo par le sculpteur Cecilio Antonio Franco Roldán de Priego, qui l'a achevée en 1763, dont la main est également responsable de la décoration du dôme et des pendentifs du presbytère. Dans tout le temple, il y a de nombreux autels, tous de style rococo de la seconde moitié du XVIIIe siècle, des retables dans la nef de l'Évangile, parmi lesquels on peut souligner le retable de San Antonio et de la Virgen del Pópulo ; tandis que dans la nef de l'Épître, on trouve les loges de Nuestro Padre Jesús de la Rosa et de Nuestra Señora del Mayor Dolor, une œuvre proche du sculpteur Ruiz del Peral, et les chapelles du Sagrario et du Baptême.

Ver Detalles

Localización
GPS: |


Le temple a pour origine l’Ermitage de Nuestra Señora de la Cabeza, dont nous connaissons l’existence dès 1584, bien que son aspect actuel corresponde à l’extension commencée en 1731. En 1736, il est devenu un couvent franciscain avec le transfert de la communauté du Paraje de la Hoz voisin, puis il a été érigé en église paroissiale en 1889.

Elle possède trois nefs séparées par des arcs en plein cintre sur des colonnes toscanes, celle du centre, de plus grande hauteur, est couverte d’une voûte en berceau aplati et les latérales de coupoles qui partent de corbeaux.
Le retable principal a été exécuté en 1725 par le maître d’Antequera Antonio de Rivera, avec une ouverture centrale qui communique avec la chapelle de Notre-Dame de la Tête, sur les côtés, séparés par des stipes, d’intéressantes sculptures de saint Dominique et de saint François d’Assise, de la fin du XVIe siècle.

L’espace le plus remarquable du temple est la chapelle de Notre-Dame de la Tête, richement décorée de plâtres de style rococo par le sculpteur Cecilio Antonio Franco Roldán de Priego, qui l’a achevée en 1763, dont la main est également responsable de la décoration du dôme et des pendentifs du presbytère.

Dans tout le temple, il y a de nombreux autels, tous de style rococo de la seconde moitié du XVIIIe siècle, des retables dans la nef de l’Évangile, parmi lesquels on peut souligner le retable de San Antonio et de la Virgen del Pópulo ; tandis que dans la nef de l’Épître, on trouve les loges de Nuestro Padre Jesús de la Rosa et de Nuestra Señora del Mayor Dolor, une œuvre proche du sculpteur Ruiz del Peral, et les chapelles du Sagrario et du Baptême.

Download PDF
Address:

Download PDF